• equivital

Equilibre et confort de la femme

Mis Ă  jour : 29 mai 2018

MĂ©nopause : la solution naturelle

đŸ“·

Le syndrome pré-menstruel

Il concerne la pĂ©riode d’une dizaine de jours qui prĂ©cĂšde les rĂšgles, c’est-Ă -dire qu’il occupe un tiers de chaque mois de la vie d’une femme. Il est le plus souvent caractĂ©risĂ© par de la mauvaise humeur ou une certaine tristesse, des maux de tĂȘte, de la rĂ©tention d’eau, des seins douloureux, de la fatigue, une baisse de la libido


Ces symptĂŽmes s’expriment avec plus ou moins d’intensitĂ© selon l’état gĂ©nĂ©ral de la femme et la pĂ©riode concernĂ©e de sa vie, mais au fil du temps, ils finissent par crĂ©er des dĂ©gĂąts : de la graisse qui s’installe sur les hanches et les cuisses, donc une prise de poids, une envie de sucre croissante, un fibrome utĂ©rin, des kystes dans les seins.

La ménopause

Elle est prĂ©cĂ©dĂ©e d’une pĂ©riode plus ou moins longue oĂč les symptĂŽmes s’expriment discrĂštement, mais qui laisse l’impression que quelque chose ne va plus.

Puis tout s’accĂ©lĂšre : perturbation de l’humeur, coup de vieux, bouffĂ©es de chaleur, sommeil perturbĂ©, fatigue chronique, dĂ©calcification osseuse, cheveux plus clairsemĂ©s et poils sur le visage, sĂ©cheresse vaginale, fibrome
 autant d’inconforts et de souffrances qui peuvent durer de quelques mois Ă  quelques annĂ©es.

Le mécanisme hormonal

Le mĂ©canisme hormonal qui provoque les rĂšgles est simple. Les ƓstrogĂšnes, hormones de la fertilitĂ© et de la fĂ©minitĂ©, sont sĂ©crĂ©tĂ©s par les ovaires la premiĂšre semaine du cycle. Ce sont eux qui entretiennent les caractĂšres sexuels de la femme et qui rĂ©gulent l’ovulation. Douze jours aprĂšs, c’est la progestĂ©rone qui est sĂ©crĂ©tĂ©e durant la deuxiĂšme partie du cycle menstruel qu’elle sert Ă  rĂ©guler.

Les deux hormones, ƓstrogĂšne et progestĂ©rone, travaillent en symbiose.

Effets des Ɠstrogùnes :

ils permettent l’afflux d’eau et de sodium mais peuvent, par excĂšs, provoquer hypertension et rĂ©tention d’eau

ils entraĂźnent une hypoxie cellulaire ils s’opposent Ă  l’action de la thyroĂŻde ils favorisent la libĂ©ration des histamines ils favorisent la coagulation du sang, augmentant le risque d’embolie (pulmonaire par exemple) ils Ă©paississent la bile ils causent une rĂ©tention de cuivre et une perte de zinc

S’ils ne sont pas contrecarrĂ©s par la progestĂ©rone :

ils diminuent la libido ils favorisent les kystes aux seins (mastoses) ils favorisent les fibromes de l’utĂ©rus ils favorisent le cancer du sein et de l’utĂ©rus

Effets de la progestérone :

elle maintient la phase de sĂ©crĂ©tion de l’endomĂštre elle protĂšge contre les kystes fibromateux des seins elle aide Ă  l’utilisation de la graisse c’est un diurĂ©tique naturel c’est un antidĂ©presseur naturel elle facilite l’action de l’hormone thyroĂŻdienne elle normalise la coagulation sanguine elle rĂ©tablit la libido elle normalise le sucre sanguin elle normalise le cuivre et le zinc elle assure une bonne oxygĂ©nation cellulaire elle prĂ©vient contre le cancer de l’utĂ©rus elle stimule les ostĂ©oblastes qui commandent l’ossification elle est nĂ©cessaire Ă  la survie de l’embryon elle est prĂ©curseur de la production au niveau des surrĂ©nales

Or, depuis des dizaines d’annĂ©es, la mĂ©decine affirme que ce sont les ƓstrogĂšnes qui peuvent attĂ©nuer les symptĂŽmes menstruels et ceux de la mĂ©nopause


Pourtant, des Ă©tudes montrent que la perte osseuse, par exemple, ne se produit pas chez les femmes en manque d’ƓstrogĂšnes mais bien chez celles en carence de progestĂ©rone.

Pour ĂȘtre efficaces, les ƓstrogĂšnes doivent, en effet, ĂȘtre compensĂ©s par des apports de progestĂ©rone naturelle, issue des lĂ©gumes et des plantes de l’alimentation. Mais l’alimentation moderne s’est considĂ©rablement appauvrie et ne fournit plus aux femmes qui en ont besoin des quantitĂ©s suffisantes de progestĂ©rone naturelle.

Des hormones moins efficaces

Les désagréments des rÚgles aussi bien que ceux de la ménopause, ne sont pas une fatalité.

Depuis que la mĂ©decine s’intĂ©resse au syndrome prĂ©mensuel et Ă  la mĂ©nopause, on propose aux femmes des hormones industrielles censĂ©es les protĂ©ger, par exemple, de l’ostĂ©oporose ou du cancer de l’endomĂštre. Elles sont synthĂ©tiques et n’ont pas les propriĂ©tĂ©s des hormones naturelles de l’alimentation. Elles ne sont pas aussi efficaces et peuvent mĂȘme ĂȘtre nocives.


Le MENOPHYT, la solution naturelle

Le MENOPHYT est un complĂ©ment qui s’adresse exclusivement aux femmes et, en particulier, Ă  la sauvegarde de leur Ă©quilibre hormonal et de leur santĂ©, au fil des mois. Il agit directement et efficacement sur deux facteurs perturbants, souvent cause de douleurs et d’inconfort physique et psychique : le syndrome prĂ©menstruel et la mĂ©nopause.

đŸ“·

Formule Ă  base de Wild Yam et de Cimicifuga

La composition du MENOPHYT assure un apport d’hormones naturelles, bĂ©nĂ©fiques et performantes, qui attĂ©nuent ou font disparaĂźtre les problĂšmes liĂ©s au syndrome prĂ©menstruel et Ă  la mĂ©nopause. Les deux composants principaux de ce complĂ©ment sont :

– Le YAM, une plante grimpante Ă  tubercules cultivĂ©e dans de nombreuses rĂ©gions tropicales et connue pour rĂ©duire les bouffĂ©es de chaleur et l’irritabilitĂ© dues Ă  la mĂ©nopause,

– Le CIMICIFUGA, un arbre originaire du Canada.

(Attention, le cimicifuga (actĂ©e Ă  grappes) n’est pas un arbre mais une plante vivace qui ne fait pas plus d’un mĂštre de haut.)

Les racines de ces deux plantes, renfermant respectivement des glucosides et des diosgénines, sont universellement reconnues pour leurs vertus qui permettent de limiter ou supprimer les désagréments liés à la ménopause.

Les glucosides et les diosgénines contenus dans ces deux plantes ont une action régulatrice sur les symptÎmes liés au cycle menstruel et à la ménopause : bouffées de chaleur, irritabilité, fatigue.

Composition

Pour 1 gélule :

Cimicifuga extrait 62 mg Yam extrait 188 mg Autres ingrédients : stéréate de magnésium (anti-agglomérant), lithotamne, gélules origine poisson

Sans colorants ni conservateurs artificiels. Ne contient pas de gluten, produits laitiers, soja, levure, maĂŻs.

Conseil d’utilisation

3 gélules par jour

– bouffĂ©es de chaleur et irritabilitĂ© : du 10e au 25e jour du cycle,

– syndrome prĂ©menstruel : dans les 10 jours prĂ©cĂ©dant les rĂšgles,

– kystes ovariens : entre le 5e et le 26e jour du cycle pendant 2 à 3 cycles,

– fibrome (il se dessĂšche souvent naturellement aprĂšs la mĂ©nopause) : entre le 12e et le 26e jour du cycle,

– seins fibrokystiques : pendant les 2 semaines prĂ©cĂ©dant les rĂšgles, pendant 2 Ă  3 mois, et continuer si nĂ©cessaire jusqu’à la rĂ©solution,

– ostĂ©oporose : pendant les 2 semaines prĂ©cĂ©dant les rĂšgles, pendant 2 Ă  3 mois, et continuer si nĂ©cessaire jusqu’à la rĂ©solution.

Pour acheter ce produit

Vous pouvez partager ce texte Ă  condition d’en respecter l’intĂ©gralitĂ©, de citer la source et le site: http://www.elishean-aufeminin.com

47 vues

Posts récents

Voir tout

LE SECRET DES CENTENAIRES

En Chine, quand on veut faire plaisir Ă  quelqu'un, on lui dit : « Vous ĂȘtes vieux ». ɐtonnant ? Pas tant que ça. Car si l’on vous dit « vous ĂȘtes vieux », cela veut surtout dire que vous ĂȘtes en trĂšs

Tel +33 (0)766142938

© 2018 par Equivital