Conse

L'ART DU TITRE

L'ART DU TITRE

Le zinc est un oligo-élément, c'est-à-dire qu’on ne le trouve qu’à l’état de traces dans l’organisme, soit l'équivalent d'environ 2 g en tout, dont 65 % sont concentrés dans les muscles et 20 % dans les os. Il est présent dans toutes les cellules, notamment dans les glandes surrénales, la peau, certaines parties du cerveau, le pancréas, les membranes de l'oeil, la prostate et le sperme.

Le zinc joue un rôle important dans la croissance, la réponse immunitaire, les fonctions neurologiques et reproductives. Il est nécessaire à plus d’une centaine de processus enzymatiques vitaux dans l'organisme (des experts les estiment à 300). Il participe à la synthèse de l’ADN, de l’ARN et des protéines, aux processus immunitaires et de guérison des blessures, à la reproduction et à la croissance. Il joue un rôle dans la modulation de l'humeur et dans l’apprentissage, ainsi que dans la vision, le goût et l'odorat. Il intervient dans le processus de la coagulation sanguine, dans les fonctions de l’hormone thyroïdienne, ainsi que dans le métabolisme de l’insuline.

ZINC + B6/60 gélules dosées à 260mg

9,00€Prix
  • 1 gélule par jour

    Les principales propriétés du zinc sont les suivantes :

    • Prévention du vieillissement
    • Stimulation des défenses immunitaires
    • Accélération de la cicatrisation des plaies et des brûlures
    • Contribution à la synthèse de l’insuline pancréatique
    • Contribution à l’élaboration des macromolécules de collagène
    • Stimulation des fonctions sexuelles
    • Harmonisation de l’équilibre acido-basique de l’organisme

    Il est vrai que le zinc a gagné depuis peu l’un des premiers rangs de la hiérarchie des oligoéléments tant son importance apparaît vitale au sein de l’organisme. Le corps humain en contient environ 2,5 g (soit 1 à 2 g de moins seulement que le fer, pour donner un ordre de grandeur).  Stocké dans le foie, le pancréas, la prostate (chez l’homme) et les glandes surrénales, le zinc est un co-facteur enzymatique majeur puisqu’il entre dans la composition de plus de 100 enzymes différents. Pour donner un seul exemple de ce rôle enzymatique, le zinc est l’agent clé de l’enzyme Super Oxyde Dismutase (SOD) qui a des propriétés anti-oxydantes, s’opposant à la prolifération des radicaux libres, indispensables pour freiner les maladies dégénératives liées au vieillissement. Les tissus humains les plus sensibles à l’oxydation sont les cellules de la peau, ce qui explique l’intérêt d’une supplémentation en zinc afin de traiter les dermatoses, l’acné en particulier. Mais le zinc a d’autres indications. Il régule en particulier les fonctions hypophysaires. Il contribue également au métabolisme de l’insuline pancréatique et joue un rôle dans l’équilibre acido-basique.

    Encore faut-il que ce zinc soit assimilable par l’organisme humain. Le monde minéral est bien sûr riche en zinc (c’est son origine directe) mais ce zinc-là n’est pas le plus indiqué pour sa biodisponibilité. Le monde végétal puise dans le sol les substances nutritives nécessaires à sa croissance, dont le zinc. Les aliments végétaux les plus riches en zinc sont les céréales complètes, les légumineuses (soja principalement) et les fruits secs (noix, amandes, noisettes). Le raffinage excessif des aliments, aujourd’hui, implique de consommer des nutriments très riches en zinc : la levure de bière, le germe de blé, le pollen, les algues marines.

TEL: +33(0)177501271


© 2018 par Equivital