Conse

L'ART DU TITRE

L'ART DU TITRE

La vitamine D stimule le système immunitaire en créant les conditions favorables à la sécrétion de peptides antimicrobiens et en diminuant le développement de maladies auto-immunes.

La vitamine D fixe le calcium et le phosphore nécessaires aux os et aux dents,

et prévient l'osthéoporose.

Le magnésium est indispensable à l'assimilation de la vitamine D et à la régulation de son taux. voir l'article colonne de droite.

 

Le Potassium (K) est indispensable à la vitamine D pour la régulation du Calcium. L'apport alimentaire est suffisant.

Un adulte doit apporter à son organisme environ 4,7 g/jour de potassium. Si on a une alimentation riche en végétaux, on atteint et dépasse largement cette dose. Pour vérifier si des apports supplémentaires en potassium – pour lutter contre un terrain acide – sont nécessaires, il est conseillé de contrôler son pH urinaire et il faut de toute façon demander un avis médical avant toute supplémentation.

On trouve le potassium dans les légumineuses (haricots blancs, lentilles…), les légumes (blettes, épinards, pommes de terre, chou, champignons…), les fruits (avocats, bananes, abricots, agrumes, cassis…) et les fruits secs (noix, amandes, pistaches, dattes, figues…). On en trouve aussi dans la viande, les poissons gras, le chocolat et les céréales complètes.

L’association des vitamines D3 et K2 assure la capacité du corps à utiliser efficacement le calcium. La vitamine D3 contribue à l’absorption du calcium et du phosphore. Mais c’est la vitamine K2 qui régule la destination de ce calcium dans le corps.
La vitamine K2 guide le calcium absorbé à travers la matrice osseuse et l’éloigne des autres tissus et organes. Cela non seulement favorise la minéralisation et la croissance osseuses, mais stoppe également l’accumulation du calcium dans des endroits non désirés, tels que dans les artères, où il peut contribuer à la formation de plaques (athérosclérose) et au durcissement artériel.
 La calcification dans les artères augmente votre risque de maladies cardiovasculaires, comme les crises cardiaques, l’insuffisance cardiaque et les AVC.

La vitamine K2 est produite par les bactéries dans les intestins et elle se trouve surtout dans les aliments fermentés tels que le natto, la choucroute et le fromage, en particulier le gouda et le brie.
 Elle est également présente dans les produits animaux biologiques et nourris à l’herbe, tels que le foie, le jaune d’œuf et le beurre. Contrairement à la vitamine K1, qui se trouve dans les légumes verts à feuilles.

La supplémentation doit se faire avec précaution, un excès de potassium (hyperkaliémie) peut en effet entraîner de graves troubles du rythme cardiaque. C'est pourquoi nous ne proposons pas de potassium sur ce site.

Vitamine D / Boites de 90 gélules dosées à 240mg

19,00 €Prix
  • C’est fou le nombre de personnes qui prennent aujourd’hui de la vitamine D. 
    C’est une bonne nouvelle car il s’agit d’un geste aussi simple que bénéfique pour la santé. 
    Le problème est que peu de gens ont conscience que ce geste peut aussi s’avérer inutile et même dangereux si vous manquez de cet autre nutriment vital : le magnésium.  

    Une étude vient de paraître aux Etats-Unis à ce sujet dans le Journal of American Osteopathic Association. Elle nous éclaire sur le lien subtil et mystérieux entre ces deux nutriments dont on croyait pourtant tout savoir.

    Le Professeur Razzaque, co-auteur de cette étude, révèle qu’un déficit en magnésium empêche votre corps de métaboliser suffisamment la vitamine D. Ce phénomène enclencherait alors un effet domino mortel qui multiplierait jusqu’à 10 fois votre risque de maladies cardiovasculaires.

    À ma connaissance, aucun média français n’a relayé cette information alors permettez-moi de vous en dire plus ici. 

    Quand le calcium squatte vos organes 

    L’étude du Pr. Razzaque met en lumière cette réaction en chaîne : lorsque vous manquez de magnésium, votre corps métabolise moins bien votre vitamine D, celle-ci reste alors inactive dans votre organisme et s’accumule.  

    En s’accumulant inutilement dans votre corps, la vitamine D provoque un surplus de calcium. Normalement, votre calcium est censé se trouver dans vos os et vos dents. Mais quand vous avez trop de calcium, il se dépose ailleurs : dans vos artères, dans vos reins, votre cerveau, votre foie, vos intestins, vos tendons, vos muscles etc.  

    On parle alors de calcification « pathologique » car ce phénomène déclenche de nombreuses maladies graves : athérosclérose, arthrose, cancers…

    Comment pouvez-vous empêcher cet effet domino causé par une mauvaise métabolisation de la vitamine D dans votre corps ?  

    Réponse du Pr. Razzaque : en augmentant simplement vos apports en magnésium car ce minéral facilite la métabolisation de la vitamine D et vous protège ainsi contre les risques de cal